Test Garmin Fenix 5X Plus

La Garmin Fenix 5X Plus est peut-être une des montres GPS des plus complètes aujourd'hui. Le up donné à la série Fenix 5 vers les Fenix 5 Plus s'explique par quelques nouveautés. Testée ici par Julien, notre entraîneur et préparateur physique, la Garmin Fenix 5X Plus a été passée au crible pour en tester les fonctionnalités et ouvrir le capot pour voir ce qu'il  a de bon dans ce moteur !

 

Annoncée comme l'une des meilleures montre outdoor, cette montre high-tech propose un nombre incalculable de profils d'activités, d'applications et de widgets vous permettant d'accéder a des données précises sur votre entrainement, votre quotidien et même votre sommeil. Une montre à garder H24 pour les férus de chiffres mais aussi un partenaire idéal pour vos entraînements . Le tout avec un module très intuitif et une plateforme Garmin Connect facile d'utilisation.

 

Elle a donc été testée sur les sentiers, en trail, en randonnée, mais aussi sur la route, en salle et en mer (OK pas sur de la nage mais sur une session surf ;) ).

Le moins que l'on puisse dire c'est que le CV est fourni ! Place au test !

La Garmin Fenix 5x Plus c'est quoi ?

La série « plus » vient renforcer la polyvalence des Fenix 5 en y apportant les cartes topo actives, le Garmin Pay, la musique et le support de Galiléo (système de géolocalisation Européen – GPS = américain, GLONASS = Russe. En plus de ces nouvelles options, elle propose toujours autant de profils d’activités, un cardio au poignet, un verre saphir, une connectivité à la plateforme Connect IQ permettant de personnaliser la montre suivant VOTRE utilisation grâce au téléchargement d’applications (Watch Face, Widgets, écrans de données,…). Le CV est donc bien fourni ! J’ai donc eu dans les mains (ou plutôt sur mon poignet) la montre qui s’avère être la plus complète du marché : La Fenix 5X Plus.

Pour remettre les choses dans l’ordre : c’est en mars 2017 que la série Fenix 5 se dévoile. Une montre plus complète et plus connectée que la version Fenix 3, de nettes améliorations (autonomie de batterie, écran amélioré, gyroscope intégré, Connect IQ fourni,…) Peu d’améliorations sur les profils d’activités, mais une polyvalence et une connectivité accrue (STRAVA Live, Grouptrack,…).

Aujourd’hui La sortie de la série « Plus » permet à ces montres non pas de gagner en précision ou en profil d’activités, mais de gagner en polyvalence et de proposer davantage de connectivité.

Les avancées technologiques des « Plus » et les sorties produits qui les ont permises

  • C’est avec la Forerunner 645 que Garmin permet d’écouter de la musique directement avec la montre transmis au casque par bluethooth
  • C’est avec la Fenix 5X que Garmin développe la cartographie Active Europe
  • C’est avec la Vivo Active que Garmin développe le Garmin Payment, un moyen simple de payer sans contact, sans téléphone, ni carte en poche, une fois celle-ci enregistrée

La mise en route

Au déballage, rien de nouveau, la montre est bien rangée dans sa boîte avec son câble et son livret de garantie. A la mise en route idem que sur la série Fenix 5 classique, vous devez rentrer vos données utilisateur, calibrer l’heure, l’appairer avec votre smartphone et choisir vos profils d’activités qui seront directement disponible dans la liste au démarrage d’activités. La mise en route ne dure que quelques instants et reste très intuitive. Il suffit de vous laisser guider.

 

Vous devez aussi télécharger l'application Garmin Connect, véritable force de Garmin, une plateforme intuitive utilisable avec de nombreux appareils (montre de running, GPS de vélo, GPS de randonnée,...). Elle vous permettra d'échanger, de télécharger et d'analyser directement les données enregistrées par la montre.


La personnalisation

La Watch Face

Il suffit simplement d’effectuer un appui long sur « menu » pour tomber directement sur le sous-menu « cadran de montre », un appui bref sur « start » et vous pouvez à présent faire dérouler les possibilités. Il est aussi possible de télécharger des Watch Face sur Connect IQ depuis Garmin Connect.


Garmin Payment

Depuis l’application mobile vous pouvez enregistrer une CB (uniquement mastercard pour les cartes françaises) et uniquement via les banques Arkéa Banque Privée, Crédit Mutuel de Bretagne, du massif central et du sud-ouest, Fortunéo, Max et boon.by Wirecard.

Aujourd’hui, pour moi, l’application Garmin Pay est trop peu disponible et ne permet donc pas à toute la clientèle de pouvoir l’utiliser. Dommage !

La liste des cartes et des banques disponibles pour l’application Garmin Payment :  https://www.garmin.com/fr-FR/garminpay/banks/


Utilisation de la musique

Pour utiliser la fonction musique, il faut tout d'abord télécharger Garmin Express sur son ordinateur, y ouvrir un compte et enfin enregistrer le produit (votre montre Fenix 5X Plus). Une fois cette étape réalisée, il faut ouvrir la page "musique" de votre compte Garmin Express.

 

En appuyant sur le "dossier +" vous lancer l'application à la recherche de tous les fichiers aux formats musicaux (MP3, etc...). Une fois les emplacement enregistrés, vous pouvez dès a présent transférer depuis votre ordinateur sur votre montre  les titres qui vous intéressent (cases à cocher puis enregistrer)

 

Une fois ceci réalisé, vous devez appairer votre casque bluetooth comme un simple accessoire et enfin lancer le widget musique permettant de piloter la musique depuis votre montre.

 

Attention, certains casques ne sont pas compatible avec la montre, Garmin a dressé une liste icicependant la qualité des émissions bluetooth varient. Ici nous avon testé avec un casque AfterShokz TrekZ Air, il fonctionne parfaitement.

Personnalisation des écrans de données des profils d'activités

Les champs de données peuvent-être modifiés à souhait, entre une et quatre infos par screen. A vous de choisir parmi les champs de chrono, de distance, d'allure, de vitesse, de FC, de dynamique de course, de cadence, de température, d'altitude, de compas, de navigation, d'oxygène musculaire et autres...

La Cartographie

La cartographie installée sur la Fenix 5X Plus est la même que celle de la Fenix 5X sauf qu’ici toute la série « Plus » en bénéficie. En terme de précision, on se situe autour de la qualité d’un Open street map pour ce qui est de la carte "Worldwide". C’est donc une carte communautaire de Garmin qui vous permettra de naviguer sur fond de carte. Suffisamment précise pour toute activité route (vélo, course) elle a ces limites dès que l’on s’aventure en montagne où hors sentier. Il faudra à ce moment acheter des packs de cartes de type IGN (onéreux mais précis : environ 300€ pour la France entière).

 

La carte TOPO Active de Garmin s’avère cependant suffisamment précise pour une utilisation raisonnée en montagne http://garmin.opentopomap.org/ et elle se trouve être gratuite. A installer si vous avez un profil plutôt traileur, VTTiste ou randonneur !

 

Pour choisir le type de fond de carte à utiliser, il suffit de choisir l'activité, avant de lancer se rendre dans les options, puis dans "cartes", puis dans "configurer les cartes" et choisir laquelle activer. Pour paramétrer l'utilisation, l'affichage, l'orientation, les couleurs des cartes et bien d'autres fonctionnalités liées au fond de carte il suffit de se rendre dans les paramètres et "carte".

Le module Trendline : créateur de parcours en boucle

Le Générateur de parcours est une des fonctions de la 5X exportée sur les versions Plus. Cette fonctionnalité propose de générer automatiquement un parcours au départ de votre position. Uniquement utilisable en mode Course ou Vélo, sur route et sentier.

 

Le principe est simple, l’outil retrace toutes les activités existantes sur Garmin Connect pour vous proposer un parcours au départ de votre position. Vous pouvez choisir la distance du parcours (en km) et sa direction (Nord, Sud, Est, Ouest).

 

Les profils sportifs

Course à pied

Pour la course à pied, la montre reste toujours aussi complète, on aime son côté rapidement personnalisable dans les écrans de donnés. Une séance piste ? Hop on glisse facilement un écran allure/km. Une sortie longue, hop zone de FC, vitesse, distance... C'est pratique, rapide et ça manque clairement chez SUUNTO... 

 

La musique c'est un plus, les sorties longues se feront au rythme de votre playlist préférée, cependant 7/8 heures d'autonomie, pas plus !

 

Les infos liées à la charge d'entrainement sont sympa, l'environnement Garmin et vraiment un atout, Garmin Connect et Connect IQ sont 2 outils vraiment performant et raviront les fanas de chiffres et données en tout genre.

Trail running

Pour le profil trail running pas grand chose de neuf mis a part la possibilité d'activer le module "Climb Pro" (décrit quelques lignes plus bas). On retrouve toujours les paramètres de base, avec comme nouveauté la possibilité d'activer le système de géolocalisation Galiléo (système Européen), encore incomplet, dont le lancement des satellites se poursuit encore aujourd'hui.

 

Sinon nous retrouvons nos informations qui nous intéressent le plus : Chrono, Distance, Vitesse, Vitesse ascensionnelle, Altitude, Dénivelé positif, FC, Cartographie. Le petit plus de nouveau, uniquement disponible sur le modèle Fenix X Plus : le capteur d'oxygénation musculaire. Une donnée intéressante pour les activités avec une composant d'altitude

 

Les paramètres à activer pour une optimisation et personnalisation du mode d'après expérience sont : 

  • GPS + GLONASS (haute montagne, forêt dense, après perte de réception)
  •  Vitesse et Distance 3D (permet de ré-étalonner la vitesse et la distance en rapport avec le dénivelé
  • Auto-Climb avec VA de détection aux environ de 600m/h pour du confirmé ou 400m/h pour du débutant

Un Vrai plus : Le module Climb Pro

Pour le profil trail running (et toute activité off road à forte composante de dénivelé) la grande nouveauté c'est le module "Climb Pro", après enregistrement d'un parcours au format gpx dans la montre (exp un tracé d'une compétition trail), la montre vous permet d'afficher dès détection d'une pente (positive = montée) un screen supplémentaire qui vient s'afficher automatiquement et propose des informations comme le chrono sur la montée, le pourcdntage de la pente et son profil à venir, votre vitesse verticale,...

C'est un peu comme le module "Auto-Climb" (la montre vous permet d'afficher un screen en plus avec les infos liés à la montée (VA, déniv +, altitude, etc) à partir d'une certaine vitesse ascensionnelle de détection sauf qu'ici vous pouvez avoir accès au nombre de montée restante, au profil de la pente, au pourcentage d'accomplissement, etc. Parfait pour les compétitions sans avoir reconnu le parcours ! Cela permet clairement de mieux doser son effort.

Cyclisme

La cartographie apporte beaucoup pour ce mode, le guidage sur le fond de carte est satisfaisant. Pour le reste nous retrouvons les mêmes fonctionnalités issues de a série Fenix 5 classique.

 

Les segments STRAVA Live et le GroupTrack sont 2 modules sympas à utiliser pourvu que l'on possède dans le premier cas un conpte STRAVA premium et dans l'autre, des collègues avec des appareils Garmin proposant aussi la fonctionnalité Grouptrack.

 

Le climb pro permet ici aussi de mieux doser don effort sur des tracés enregistrés en amont. Enfin, le couplage avec des accessoires comme les capteurs de cadence, de fréquence et de puissance s'effectue facilement depuis la montre.

Conclusion

La Fenix 5X Plus est donc de par ses caractéristiques une évolution de la 5X, avec pour seul différence la musique, l'oxymètre de poul et le garmin payment. Des fonctionnalités qui permettent d'upgrader la montre et de la rendre toujours plus connecté. Avec toute la série "Plus", Garmin dote donc toutes ces montres haut de gamme de la carto et de la musique, des fonctionnalités qui devraient maintenant devenir la norme pour la marque américaine.

 

Les petits "plus"

 

Toujours aussi polyvalente, la montre possède un nombre incalculable de fonctionnalités et demeure la plus complète du marché.

La plateforme Garmin Connect toujours aussi intuitive

La cartographie, en mode topo europe, suffisamment précise pour les activités outdoor classiques, il faudra en revanche acheter les Topos si on veut davantage de précision.

L'aspect globale de la montre, le système Quick-fit vraiment pratique et la sensation de robustesse de la montre.

Les modules TrendLine et Climb Pro, 2 nouveautés vraiment sympa à utiliser.

 

Les petits "moins" :

 

On attend avec impatience la fin du lancement de Galiléo, pour voir si on gagnerait encore en précision de géolocalisation.

De même pour l'application Garmin Pay, trop peu de banques et de cartes disponibles aujourd'hui, il faudrait vraiment en référencer davantage.

La navigation sur la cartographie est difficile avec les boutons, si Garmin décide de doter tous ces modèles haut de gamme avec, peut-être qu'un écran tactile serait plus pratique sur ce point.


A Lire aussi...

TEST SUUNTO 9