Tester sa mobilité

Découvrez le test de mobilité ! Ainsi vous pourrez cerner vos points forts / points faibles. Une chaîne postérieure un peu faible ? une rotation externe de hanche limitée ? A vous de (re)découvrir vos degrés de liberté et ainsi optimiser vos échauffements, étirements et auto massages.

Vous voulez en apprendre plus sur le travail de mobilité ? L'inclure dans votre préparation sportive ? Faites appel à nous afin que nous puissions prendre en main la périodisation de vos entraînements. La mobilité est au cœur des fondamentaux de l'entrainement tout comme l'articulation des périodes de charge/décharge, le travail de force, d'endurance, le travail technique, le travail physiologique, la nutrition, la gestion de course, la gestion du stress, les techniques de récupération, la prévention des blessures... 

Rejoignez la team d'athlètes qui font déjà confiance à Mountain Sport Lab.

Le travail de mobilité peut sembler trop éloigné de la réalité de la pratique pour certains, une perte de temps pour d’autres. Qu’en est-il pour vous ? Le travail de mobilité permet d’apporter de l’espace aux articulations, de l’amplitude fonctionnelle pour le mouvement. Il est garant des aptitudes articulaires, des degrés de liberté, de la souplesse et de la compliance musculaire.

 

L’activité intensive, l’immobilité quotidienne, la position assise trop longtemps soutenue, l’avancée en âge, sont autant de facteurs qui influences nos degrés de liberté (ROM : Range of Motion) et qui font grimper le risque de blessure.  La plupart des blessures non traumatiques proviennent de structures faibles qui sont trop chargées à l'entraînement. Outre l’importance de suivre l’évolution de la charge d'entraînement et de programmer, planifier et périodiser les phases de charge et décharge, le rôle de l'entraîneur est d’apporter les outils nécessaires pour amener un sportif aux objectifs qu’ils se sont fixés. 

 

Le travail de mobilité est un des nombreux outils dont dispose l'entraîneur. Il agit sur la capsule articulaire, les muscles, les tendons, mais surtout sur la qualité du positionnement et c’est de ça dont il est question. Augmenter la force, la vitesse, la puissance, n’auront de sens que si les mouvements générés peuvent être réalisés dans les angles optimum du geste sportif.

 

Imaginons qu’un coureur manque de dorsiflexion de cheville, d’extension de hanche et de souplesse dans la chaîne postérieure.

  • Qu’en est il du risque de blessure sur le membre inf ?
  • Quelle est la qualité de sa prise d’appui ?
  • Quelle est l'efficacité de son geste d’un point de vue énergétique ?

Imaginons maintenant qu’un coureur bénéficie d'amplitudes qui lui permettent de réaliser pleinement ces mouvements. C’est à dire sans système compensatoire lié à des degrés réduits et des muscles raides. Sans perte d’efficience énergétique grâce à l’utilisation de ses structures élastiques pour emmagasiner de l’énergie et la restituer. Sans perte mécanique en limitant les adhérences entre muscles et fascias…

  • Qu’en est il du risque de blessure sur le membre inf ?
  • Quelle est la qualité de sa prise d’appui ?
  • Quelle est l'efficacité de son geste d’un point de vue énergétique ?

Améliorer sa mobilité c’est améliorer ses performances et sa santé.

 

Tu veux tester et connaître ton degré de mobilité ?

 

Télécharge le test ci-dessous.

Télécharger
TEST DE MOBILITE.pdf
Document Adobe Acrobat 10.5 MB